Affaire Djokovic : le gouvernement australien n’a pas renoncé à expulser le n° 1 mondial


12 janvier 2022

Le joueur serbe, reste sous la menace d’une expulsion avant le début de l’Open d’Australie lundi prochain. La décision pourrait intervenir ce jeudi.

La participation du tenant du titre à la recherche d’une 21e levée en Majeur (un record) est loin d’être assuré. Le gouvernement australien prépare, un dossier pour expulser Novak Djokovic alors que l’enquête se concentre sur les « incohérences » dans les déclarations de la star du tennis mondial.

Pendant ce temps, Novak Djokovic a, lui, admis avoir commis deux « erreurs » dans son comportement après avoir été notifié de son test positif au Covid, et dans son formulaire d’entrée en Australie. Le vainqueur du dernier Open d’Australie affirme avoir appris qu’il était touché par le virus le 17 décembre au soir (24 heures après son test PCR), après avoir passé la journée à Belgrade avec des enfants.

Djokovic reconnaît en revanche une « erreur de jugement », celle d’avoir reçu, alors malade asymptomatique, des journalistes du quotidien français L’Équipe pour une interview. « Je me suis senti obligé de continuer et de réaliser l’interview de L’Équipe car je ne voulais pas laisser tomber le journaliste, mais j’ai veillé à respecter la distanciation sociale et à porter un masque, sauf lorsque mon portrait était fait », indique-t-il.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article