Selon Sergueï Lavrov l'Ukraine doit se "démilitariser" et se "dénazifier" ou la Russie le fera


27 décembre 2022

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a prévenu aujourd’hui que l'Ukraine doit répondre aux exigences de Moscou en matière de "démilitarisation" et de "dénazification", sinon "l'armée russe résoudra la question."

Ilan Benattar

Sergei Lavrov a accusé l'Occident d'alimenter la guerre en Ukraine pour affaiblir la Russie. Et a déclaré que la durée du conflit, qui a débuté le 24 février lorsque la Russie a envahi l'Ukraine, dépend de Kiev et de Washington.

Les commentaires de Sergei Lavrov interviennent un jour après que le ministre ukrainien des Affaires étrangères, a déclaré dans une interview que son gouvernement souhaitait un sommet pour mettre fin à la guerre, mais qu'il ne prévoyait pas que la Russie y participe. Mais il a également déclaré que la Russie doit faire face à un tribunal pour crimes de guerre avant que son pays ne discute directement avec Moscou.

La référence à la "dénazification" découle des allégations de la Russie selon lesquelles le gouvernement ukrainien est fortement influencé par des groupes nationalistes radicaux et néonazis. Cette affirmation est tournée en dérision par l'Ukraine et l'Occident.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article