quatrième vague


05 juillet 2021

« Ceux qui attendent pour se faire vacciner commettent une erreur », a déclaré Alain Fischer, le Monsieur Vaccin du gouvernement. Alors que la campagne vaccinale anti-covid s’essouffle, Alain Fisher assure que s’il n’y a pas plus de gens vaccinés "nous n’échapperons pas à une quatrième vague".

Selon Monsieur Vaccin, « tout se joue dans les quinze jours à venir». Le variant Delta, la reprise des contacts, la rentrée scolaire et le climat plus favorable seront les principaux acteurs de cette vague.

 A l’heure actuelle, seulement 51% des français sont totalement vaccinés. Le gouvernement réfléchit à la proposition d’obliger le vaccin, mais pour l’instant cela reste la solution de dernier recours.

 Les taux projetés de vaccination sont insuffisants. Il y aura encore des hospitalisés, des entrées en réanimation et des décès, ainsi que des restrictions comme la fermeture des établissements scolaires ou un reconfinement. « En se vaccinant aujourd’hui, on est protégé pour la rentrée », affirme Alain Fisher.

 

Beaucoup refusent de se faire vaccinés par peur des potentiels effets secondaires mais Alain Fisher assure qu’il n’y a pas de danger car les effets secondaires n’arrivent pas des années après et que cela fait déjà 8 mois que le vaccin a été mis au point sans qu’un effet secondaire dangereux ait été notifié.

Monsieur Vaccin insiste également sur le fait qu’il ne faut pas se contenter d’une seule injection car une dose protège à 50% du variant Delta contre 90% avec deux doses.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article