Excuse forcée pour le président de l’UNRWA.


26 mai 2021

Après ses propos sur la “précision” et la “sophistication” des tirs israéliens, Matthias Schmale, président de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens, a été obligé de rétropédaler sous la pression de plusieurs organisations palestiniennes.  

Par Jérémy Chicheportiche 

Les récents propos que j’ai pu tenir à la télévision israélienne ont offensé et blessé ceux dont des membres de la famille et des amis ont été tués pendant la guerre qui vient de se terminer. Je regrette véritablement.” Ce 25 mai, le président de L’UNRWA a été obligé de faire amende honorable sur sa page twitter. Des excuses contraintes par la vague d’indignation suscitées par ses déclarations sur Chanel 12. 

À l’occasion d’une interview accordée à la chaîne israélienne mercredi dernier, Matthias Schmale, avait reconnu l’efficacité des frappes Israéliennes. Il a malgré tout regretté la brutalité des attaques. Selon lui 60 mineurs palestiniens, dont 19 élèves d’une école de l’UNRWA, ont perdu la vie lors de la dernière vague de tension dans la région. 

Des propos qui ont choqué plusieurs organisations palestiniennes dont le Hamas. L’organisation terroriste s’est scandalisée de l'exonération de responsabilité d’Israël dans la mort de 254 Palestiniens. Les maîtres de Gaza  ont immédiatement demandé des excuses aux programmes des Nations Unies. Des excuses exprimées hier par le président de l’UNRWA sur sa page twitter. 

À l’occasion de cette interview, Matthias Schmale a aussi reconnu que le conflit n’avait pas entraîné de pénurie alimentaire ou de médicament.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article