En Israël Rishon Lezion, classé n°1 des villes agréables


05 janvier 2023

La ville de Rishon Lezion, située à quelques kilomètres au sud-est de Tel Aviv, est celle où la qualité de vie est la meilleure dans le pays, a révélé mardi dernier une enquête du Bureau central des statistiques.

Ilan Benattar

L'organisme a soumis, en 2021, 16 villes comptant chacune plus de 100 000 habitants au révélateur de 86 critères : perspectives d'emploi, taux de réussite au baccalauréat, accès au logement, sentiment de satisfaction et de solitude…

Rishon Lezion a dépassé la moyenne nationale dans 35 domaines. La ville, fondée par des immigrants russes en 1882, et est en tête dans la plupart des indicateurs de qualité de vie par rapport aux autres villes de la liste : pourcentage d'employés dont le travail permet une promotion, sentiment d'être apprécié par les membres de la famille, satisfaction de son logement et de la surface habitable et le pourcentage d'utilisateurs d'Internet.

Les villes ayant obtenu un score global élevé pour les indicateurs de qualité de vie sont Rishon Lezion, Rehovot, Ramat Gan, Kfar Saba, Petah Tikva, Netanya et Ashkelon. Une deuxième catégorie inclut les villes ayant un obtenu un score global parmi lesquelles on retrouve Tel Aviv-Yafo, Haïfa et Beit Shemesh. Enfin, la dernière catégorie inclut les villes ayant obtenu un faible score : Bnei Brak, Beer Sheva, Ashdod, Holon, Jérusalem et Bat Yam.

Petah Tikva, en banlieue de Tel Aviv est en tête pour la propreté des zones résidentielles, Netanya, pour le faible coût des services de logement, Rehovot est la ville où les habitants sont les plus susceptibles d'être satisfaits de leurs revenus, Ramat Gan a le plus faible taux de chômage de longue durée, tandis que c'est à Kfar Saba qu'on trouve le revenu médian le plus élevé et le plus faible pourcentage de ménages qui consacrent plus de 30 % de leur salaire mensuel net au logement.

Si Tel Aviv est bien classé en termes de mesures liées à l'emploi, elle souffre de la crise du logement, puisqu'elle affiche le prix moyen des appartements le plus élevé du pays, soit un peu moins de 3 millions de shekels (880 000 dollars). Haïfa est en tête pour la satisfaction au travail, la plus faible densité de logements, l'enseignement supérieur et la confiance dans le gouvernement.

De son côté, Jérusalem obtient des notes assez basses pour le taux d'emploi et le pourcentage d'adolescents diplômés de l'enseignement secondaire. 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article