En Chine, les cimetières sont saturés par l'épidémie de Covid-19


10 janvier 2023

Selon une enquête publiée par le Washington Post, les cimetières en Chine sont saturés par l’épidémie de Covid-19, notamment dans la ville de Chengdu. Le gouvernement chinois affirme que seulement 40 personnes sont mortes du Covid dans la région l'année dernière, alors que les images satellite du cimetière local prouvent qu'il déborde de dépouilles.

Ilan Benattar

Le cimetière de Chengdu a cessé d'organiser des cérémonies funéraires et accorde aux proches un délai de seulement deux minutes pour dire au revoir au mort avant que son corps ne soit incinéré.

Des images, provenant cette fois de la région de Pékin, montrent qu’un parking a été transformé en urgence en cimetière. À Shanghai, un marché noir s'est développé, vendant des files d'attente pour la crémation pour 300 dollars.

L'examen par le Washington Post d'images satellites, de documents postés sur les réseaux sociaux et de témoignages indique que l'estimation chinoise officielle du nombre de cas de Covid est en réalité beaucoup plus élevée, contredisant l'affirmation de Pékin selon laquelle l'épidémie reste sous contrôle.

L’enquête révèle qu’une augmentation spectaculaire de l'activité a été observée dans les salons funéraires à travers le pays par rapport à plusieurs mois auparavant, et à la même période l'an dernier.

Le nombre de fourgons mortuaires et les foules de chinois attendant pour incinérer leurs proches en témoignent. Des photographies, de Maxar Technologies, montrent également une augmentation de l'activité dans les salons funéraires dans six villes différentes.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article