Castex annonce une troisième dose


08 juillet 2021

Castex annonce une troisième dose

« Il nous faudra une troisième dose parce que les défenses immunitaires s’affaiblissent », a déclaré le Premier ministre lors du Congrès annuel des villes de France. Jean Castex a évoqué la possibilité d’injecter une troisième dose aux personnes les plus faibles, qui ont été vaccinées en premier, car les défenses immunitaires s’affaiblissent.

Après une baisse, le nombre de cas a de nouveau augmenté en passant la barre des 4 000 pour la première fois depuis un mois.

Face à l'éventualité d’une quatrième vague, Emmanuel Macron présidera un conseil de défense sanitaire exceptionnel, lundi. Il y décidera notamment de l’obligation du vaccin pour les soignants et de l’extension du pass sanitaire. Le Président s’exprimera ensuite devant les Français d’ici le 14 juillet.

 « L’arme est connue, c’est la vaccination. On sait que les vaccins protègent, en tout cas qu’ils protègent les formes graves de la maladie, et c’est heureux », explique le premier ministre montrant ainsi son accord avec le président du laboratoire pharmaceutique Sanofi France, Olivier Bogillot. La troisième dose pourrait commencer à être injectée dès la fin de l’année 2021.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article