Au Qatar les supporters ignorent les médias israéliens


24 novembre 2022

Le difficile exercice d’être un journaliste israélien au Qatar pour la Coupe du Monde.

L’un d’eux a été expulsée d'un taxi et priée de quitter un restaurant.

Ilan BENATTAR

Le journaliste Dror Hoffman raconte, que le chauffeur de taxi l’a fait descendre avec son équipe au milieu de nulle part et n'a pas voulu prendre leur argent parce qu’ils étaient en train de tuer ses frères. Puis plus tard, alors qu'ils filmaient à côté d'un restaurant, les propriétaires ont fait venir des agents de sécurité et leur ont demandé de partir et de supprimer la vidéo.

De nombreux supporters arabes de football présents à la première Coupe du monde au Moyen-Orient évitent les journalistes israéliens au Qatar qui tentent de les interviewer.

Samuel Calvo, correspondant sportif au Qatar pour la chaîne française d'i24NEWS, a lui aussi constaté des hostilités envers les Israéliens. En effet, plusieurs autres journalistes israéliens ont été insultés par plusieurs personnes.

Des supporters ont également brandi des drapeaux palestiniens, exhortant les journalistes à "rentrer chez eux". Le Qatar ne reconnaît pas officiellement Israël, posant comme condition a une normalisation la création d'un État palestinien. Mais le pays a autorisé des vols directs depuis Tel-Aviv pour la Coupe du monde, ainsi qu'une délégation de diplomates israéliens pour gérer l'accueil des supporters.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article