Tariq Ramadan reconnaît avoir eu des relations sexuelles avec une des plaignantes

20 avril 2018

Tariq Ramadan a reconnu avoir eu une relation avec l'une de ses plaignantes. L'islamologue, actuellement mis en examen pour viol et viol sur personne vulnérable sera prochainement entendu par les juges après cette révélation.

 

Ce changement de discours de Tariq Ramadan fait suite à de nouvelles informations dans le dossier. En effet, de nouvelles expertises ont été ordonnées pour faire analyser une tâche de sperme sur une robe noire. Accusé de viol par 5 femmes, dont deux à l'étranger, le prédicateur musulman avait reconnu, en février, avoir flirté avec l'une d'entre elle. En ajoutant à la robe les centaines de messages, de photos et de vidéos échangés avec celle qui est appelée Marie par les médias, Tariq Ramadan s'est résolu à admettre qu'il avait eu des relations sexuelles avec cette dernière.

Emmanuel Marsigny, avocat de Ramadan a réagi. « Mon client connaissait effectivement Marie, ils ont eu une relation, mais ce n'est pas celle qu'elle a décrit », a-t-il expliqué.

Mis en examen le 2 février dernier, Tariq Ramadan a immédiatement été placé en détention provisoire. Les autorités estimant le risque de récidive trop important. Atteint d'une sclérose en plaques, ses avocats ne cessaient de réclamer sa libération pour raison de santé. Une expertise médicale a été réalisée et a indiqué que malgré sa maladie il pouvait être incarcéré à condition qu'un protocole médical soit mis en place. Dans le rapport des médecins est stipulé que l'accusé devra pouvoir bénéficier de ses quatre séances de kinésithérapie hebdomadaire. Selon son avocat, qui précise que son client va mal, c'est loin d'être le cas.

 

Louis Chassagne

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article