Suède: Des voyages organisées pour sensibiliser les jeunes à l'antisémitisme

18 mai 2018

La Suède a annoncé jeudi vouloir envoyer un maximum de jeunes visiter les camps de la mort nazis. Cette initiative a été prise afin de lutter contre l’antisémitisme et l’influence de la nébuleuse néonazie. Effectivement, l’activité s’intensifie ces derniers temps dans le pays scandinave.

 

« Le nazisme et le racisme prospèrent et se diffusent. Nous prenons cette initiative pour mieux armer les jeunes, par la connaissance, contre les forces anti-démocratiques qui croissent en Suède », a expliqué la ministre de la Culture et de la Démocratie Alice Bah Kuhnke. Le gouvernement suédois a prévu d'allouer 15 millions de couronnes, soit environ 1,5 million d’euros sur trois ans à ces projets.

La Suède, reconnue pour avoir acueillie grand nombre de réfugiés isus de populations persécutées enregistre ces derniers temps un regain d’activité de la mouvance néo-nazie. Et ce autant sur la place publique que sur les réseaux sociaux.

Cette présence est alimetée principalement par le Mouvement de la résistance nordique (NMR). Il a organisé en septembre dernier plusieurs manifestations qui se sont avérées houleuses. Notamment celle qui a eu lieu à Goteborg, la deuxième ville suédoise, à l'occasion du salon du livre qui s'y tenait.

D’après le magazine Expo, qui lutte contre le racisme, le noyau dur de cette formation compte à peine 80 personnes mais n’a jamais été aussi actif qu’en 2017. Le Forum suédois pour l’histoire vivante a été créé en 2003 par le gouvernement afin de diffuser l’histoire de l’extermination des juifs dans les écoles. En 1997, une étude avait révélé que 66 % des élèves du pays doutaient de la véracité de l'existance de la Shoah.

 

Louis Chassagne

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article