Liban: Nabih Berri réélu

23 mai 2018

Le président du Parlement libanais Nabih Berri a été réélu pour un sixième mandat par les députés de la nouvelle assemblée. C'est un record de longévité dans le monde arabe. L'homme de 80 ans est un un allié du groupte terroriste chiite du Hezbollah.

 

Figure inamovible sur la scène parlementaire et politique libanaise, Berri a été sans surprise reconduit pour quatre ans. Il amèera son temps de dirigeance total à 30 ans. Il a été élu par 98 voix pour sur 128 votants. 29 bulletins étaient blancs et un vote a été annulé.

Il dirige le mouvement Amal depuis 1980 et forme avec son allié le Hezbollah un puissant « tandem chiite ». Le Liban est régi par un système complexe de partage des pouvoirs entre les différentes communautés religieuses. Le président est chrétien, le Premier ministre musulman sunnite et le président du Parlement musulman chiite.

Le pays a tenu le 6 mai ses premières élections législatives depuis 2009. Cette longue période d'absence de scrutin est liée notamment au conflit en Syrie, mais aussi à des divisions sur la loi électorale libanaise.

Ce scrutin avait été principalement marqué par un faible taux de participation qui s'élèvé ssulement à 49,2%. De son côté le Hezbollah consolide son influence. Le Courant du Futur du Premier ministre Saad Hariri a quant à lui perdu le tiers de ses sièges. Il dispose désormais de 21 députés, contre 33 dans le Parlement sortant. 

Le parti du chef de l'Etat, Michel Aoun, a remporté 29 sièges, le plaçant comme bloc le lus important du nouvel hémicycle.

 

Louis Chassagne

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article