La Turquie veut amener Israël devant la Cour Pénale Internationale

18 mai 2018

Le ministre Turc des affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a annoncé aux médias turcs qu’Israël devra rendre des comptes sur ses actions menées à la frontières.

 

« Israël devrait être traduit devant la Cour pénale internationale », a déclaré, aujourd’hui, le ministre des Affaires étrangères turc. Il poursuit : « Puisque les tiers ne peuvent pas le faire, la Palestine doit prendre l’initiative. »

Un droit à la justice tout à fait louable pour les Palestiniens, puisqu’ils ont rejoint la Cour pénale internationale en tant que membre et ont signé le Statut de Rome en 2014. Une signature qui permet au gouvernement palestinien de poursuivre Israël à la Haye.

Un différent qui s’accentue depuis plusieurs jours entre Israël et la Turquie. la Turquie a rapatrié son ambassadeur de Tel Aviv, lundi dernier et a fait le choix d’expulsé les élus israéliens d’Ankara et d’Istanbul.Israël a renvoyé l’appareil, puisque l’état a débarqué le consul général de Turquie à Jérusalem.

Rappelons qu’hier, la vice-ministre des Affaires étrangères Tzipi Hotovely s’est exprimée au sujet des relations Israël/Turquie : « Si nous avons des relations avec la Turquie, ce n’est pas par affection ni par amitié. Il s’agit d’intérêts très importants dans la région. La Turquie est un Etat clé, toutes nos routes aériennes le traversent » a-t-elle déclaré.

Malgré la volonté d’Israël de conserver des relations diplomatiques, la Turquie semble bien décider à soutenir les Palestiniens en biaisant l’autorité internationale d’Israël. Le ministre turc a d’ailleurs affirmé à ce sujet « qu’Ankara aidera activement l’Autorité palestinienne à préparer un procès contre Israël. »

 

Chloé Mercier

 

 

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article