La loi sur la conscription militaire des juifs ultra-orthodoxes adoptée en première lecture.

03 juillet 2018

L’enrôlement des juifs ultra-orthodoxes dans l’armée, un sujet qui divise en Israël. La loi est passée ce matin en première lecture à la Knesset, les ministres ultra-orthodoxes menacent de quitter le gouvernement mettant ainsi à mal la coalition. Le gouvernement quant à lui est satisfait du texte.

 

La loi sur la conscription militaire des juifs ultra-orthodoxes a été adoptée en première lecture à la Knesset ce matin, par 63 voix pour 39 voix contre.

C’est un sujet sensible en Israël. Tous les israéliens de plus de 18 ans sont tenus à l’obligation de s’enrôler dans l’armée. Alors que les jeunes juifs ultra-orthodoxes qui étudient dans les écoles talmudiques en étaient jusque-là dispensés.

Le projet de loi propose donc des quotas à ces écoles talmudiques. Ils sont plutôt bas pour commencer, puis ils seront rehaussés chaque année.

S’ils ne sont pas respectés, des sanctions financières seront mises en place. La plupart des centres talmudiques sont subventionnés par l’Etat et celui-ci se réserve le droit de réduire ses financements, au cas par cas, si une école n’envoie pas d’étudiants à l’armée.

Au gouvernement, tous les ministres soutiennent ce projet de loi, sauf les responsables des partis orthodoxes. Le ministre de l’intérieur Aryeh Deri du Shas et le ministre de la santé Yaakov Litzman du Judaïsme unifié de la Torah.

Ils ont fait savoir qu’ils quitteraient le gouvernement de coalition si le texte venait à être adopté en deuxième ou en troisième lecture.

Or le gouvernement de Benjamin Netanyahu dépend de la coalition avec les ultra-orthodoxes. C’est pourquoi le premier ministre a dû s’allier avec Yesh Atid pour faire voter cette loi.

Néanmoins, on voit mal les ultra-orthodoxes quitter le gouvernement avec cet accord qui leur est plutôt favorable, quand on sait que le parti de Yaïr Lapid avait fait une campagne forte pour cette mesure et que c’est à son parti que profiterait la chute de la coalition.

 

Le ministère de la Défense a, lui, qualifié le texte « d’arrangement durable réaliste et pertinent ».

« C’est la loi de l’establishment de la Défense, pour la sécurité et pour l’Etat d’Israël » a déclaré Avigdor Lieberman, ministre de la Défense.

Daniel Jacomella

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article