L’humoriste Kheiron accusé de plagiat pour avoir raconter sa propre histoire


21 juin 2019

Kheiron, humoriste célèbre depuis le succès de la série Bref et aujourd’hui réalisateur, a été attaqué en justice par Les Editions de l’Atelier pour avoir raconté la vie de son père dans un film.

En 2015 sortait le premier long-métrage de l’humoriste Kheiron intitulé « Nous Trois ou Rien », oeuvre jugée très réussie par le public comme par la presse, nommé au César du meilleur premier film. Cette comédie dramatique, racontait l’histoire d’Hibat Tabib, père de Kheiron qui l’incarne, militant politique en Iran, contestant l’autorité du « shah », torturé et emprisonné pendant 7 ans avant de rejoindre la France où il a élevé son fils, Kheiron donc. Quatre ans plus tard, alors que l’humoriste a réalisé un deuxième film avec Catherine Deneuve et Andre Dussolier et prépare son troisième long-métrage prévu pour avril 2020, Les Editions de l’Atelier décident de l’attaquer en justice pour plagiat. En effet Hibat Tabib avait écrit une autobiographie, qui logiquement possède des passages similaires au film Nous Trois ou Rien, les droits de ce livre appartiennent donc à cette maison d’édition, qui a jugé bon de s’attaquer au fils de l’auteur pour s’être accaparé sa propre histoire. Celui-ci a réagi sur Twitter, sans démesure ni colère, il a simplement écrit plein d’incompréhension: « Pour ceux qui me demandent s’il y aura une suite à Nous 3 ou rien... bah malheureusement non car la vie de mes parents ainsi que mon enfance ne nous appartiennent plus ».

Victor Sasha

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article