Joe Biden, Israël et les juifs


08 novembre 2020

Dans de très nombreux domaines, Joe Biden est totalement opposé à Donald Trump mais moins qu'on ne le  croit concernant la sympathie qu'il éprouve pour Israël.

Voici quelques phrases qu'il a prononcées il y a plusieurs années :

"Nous devons assurer la sécurité et la stabilité d'Israël en tant qu'État juif. Mon grand-père me l'a toujours dit et, dans le passé, cette déclaration m'a toujours occupé : vous n'avez pas besoin d'être juif pour être sioniste. Si Israël ne l'était pas, nous aurions dû l'inventer pour l'intérêt américain. Mon père, un chrétien dévoué, n'a pas compris comment les juifs pouvaient s'opposer à la fondation de l'État d'Israël comme certains d'entre eux l'ont fait dans les années 1940-1950. Tant qu'Israël existe et vit en sécurité, les juifs d'Europe, d'Amérique du sud et des États-unis sont sûrs. Je vous garantis que la sécurité d'Israël est quelque chose que nous n'abandonnerons jamais.
Les liens que nous avons sont restés forts. Il y a des tactiques différentes mais même les Israéliens ont des tactiques différentes entre eux."

"J'ai passé des heures au téléphone avec Barak et Bibi, et tous les 2 font partie de mes amis personnels."
Joe Biden a également parlé de l'affaire de la flottille Turque, Marmara. Il n'a pas critiqué Tsahal. Il a seulement souligné qu'Israël avait eu un problème de renseignements et que "c'est ainsi les petits problèmes deviennent des gros."
À propos de la construction israélienne à Jérusalem, dans le quartier de Ramat Shlomo, il a affirmé, lors de sa visite en Israël, que cette polémique était "disproportionnée". Et il a approuvé les paroles de Netanyahu selon lesquelles aucun gouvernement ne transige avec la sécurité d'Israël.
Au sujet de la violence au Moyen-Orient, il s'est interrogé : " pensez vous que s'ils déménageaient Israël sur la lune, il n'y aurait plus de guerres au moyen-Orient ?".
En allumant les bougies de Hanouka à Washington, Joe Biden a cité le Rabbi de Loubavitch : " Nous devons toujours se souvenir des paroles du Rabbi Menahem Mendel Shneerson qui a exigé de ne pas être satisfait des réalisations existantes, a-t-il dit, mais de travailler plus et exploiter les talents que D.ieu nous a donnés afin de réparer le monde.
Il est interdit de se reposer et celui qui a réussi, doit se poser la question : c'est quoi la suite ?, qu'est-ce je fais aujourd'hui ? et qu'est-ce je ferai demain ? ", a-t-il cité.

Levia Ruimy

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article