Israël va probablement lancer une opération militaire à Gaza

21 juin 2018

« Je ne veux pas que nous lancions une offensive, mais il y a de fortes chances que nous n’ayons pas d’autre choix que d’intervenir, comme mesure de précaution » a affirmé Gilad Erdan.

Les propos du ministre israélien de la Sécurité publique interviennent dans un climat de fortes tension à la frontière de Gaza.

Depuis les manifestations de la « Marche du retour », fin mars. Les Gazaouis attaquent Israël en faisant volé des objets explosifs, transporté par des cerfs-volants ou des ballons gonflés à l’hélium.

Ces engins explosifs sont à l’origine de 450 départs de feux ayant brûlé des forêts et des exploitations agricoles. En presque deux mois, ce sont presque 2000 hectares de terre israélienne qui sont partis en cendre.

En réponse à ces actions, le gouvernement israélien a envoyé des drones pour surveiller la frontière. L’armée a tiré des tirs de semonce sur les terroristes qui confectionnaient des projectiles.

Des tirs d’avertissement qui ne dissuadent, visiblement pas les terroristes d’agir. C’est pourquoi le gouvernement Israélien a donné son feu vert pour que les tirs, se fassent désormais à balle réelle, et ce peu importe l’âge du palestinien qui sera en face.

"L’âge importe peu, ils sont des terroristes et le danger qu’ils provoquent doit être empêché", a déclaré Gilad Erdan.

Une annonce qui choque et qui fait écho à la déclaration du ministre de l’éducation, qui a tweeté hier : "Si quelqu'un tire sur votre famille, vous lui tirez dessus. Ce ne sont pas des enfants de huit ans. Ils essaient de tuer nos enfants de huit ans".

 

Chloé Mercier





 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article