Guillaume Gendron Le correspondant du journal Libération en Israël est accusé d’antisémitisme.


08 janvier 2020

Le journal a fait l’objet d’une nouvelle polémique sur le réseau social tweeter à cause d’un papier qui accuse le maire de Tel Aviv d’avoir jeté la faute des inondations sur le dos des migrants.

Une nouvelle polémique est apparue sur twitter, après la publication de l’article de libération intitulé : « Quand Tel Aviv boit la tasse, les quartiers populaires trinquent » qui avait pour sujet, les morts suite aux inondations qui sont survenues à Tel Aviv.

Dans cet article, Guillaume Gendron explique que le maire de Tel Aviv, Ron Huldai, aurait accusé les clandestins d’avoir négligé les systèmes d’évacuations des eaux afin de se dédouaner de sa propre responsabilité politique. Suite à cette phrase, Julien Bahloul, ancien présentateur de la chaîne i24News, a répondu au journaliste de Libération, l’accusant de déformer les propos du Maire.

Twitter s’est enflammé à la suite de cette discussion entre les deux hommes de presse. Certains internautes  déclarent que les articles de Guillaume Gendron publie des articles qui sont toujours biaisés, faux, mensongers et toujours à charge contre Israël. Ils soulignent qu’agir de la sorte volontairement « c’est être antisémite ».

Matéo Le Duc

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article