En Allemagne, une caricature de Benjamin Netanyahu accusée d'antisémitisme.

18 mai 2018

Le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung a été au cœur d’une polémique mardi après la publication d'une caricature du Premier ministre Benjamin Netanyahu, perçue par certains comme antisémite. On y voit le Premier ministre fêter la victoire d’Israël à l’Eurovision tout en tenant un missile orné d’une étoile de David.

 

Le dessin a été publié mardi, au lendemain des émeutes palestiniennes à Gaza. On y voit Benjamin Netayahu vêtu de la robe de Barzilai, la vainqueur israélienne de l'Eurovision, avec des bottes militaires. Il tient dans une main et micro et dans l'autre un missile sur lequel on distingue facilement une étoile de David. A la manière d'une bande dessinée, une bulle lui fait dire « l’année prochaine à Jérusalem », célèbre parole marquant le désir des Juifs de retourner à Jérusalem après l’Exode. A noter que la chanteuse Netta Barzilai a clamé cette phrase à l’annonce de sa victoire lors de l'Eurovision samedi dernier.

Cette publication a entraîné une vague de critiques envers le journal sur les réseaux sociaux et particulièrement en Allemagne. Le pays est toujours marqué par le génocide des Juifs par les nazis durant la Seconde Guerre Mondiale. Le quotidien a rapidement publié des excuses dans un communiqué.

Cependant le caricaturiste a déclaré qu'il ne s'associait pas à ces dernières.

« Les accusations d'antisémitismes ne me touchent pas », a déclaré Dieter Hanitzsch, le caricaturiste. « Je ne l’ai pas dessiné dans ce sens. Je voudrais pouvoir critiquer la politique de Netanyahu, même en étant allemand », a-t-il ajouté.

« La publication de cette caricature était une erreur » car « elle sert de fait les clichés antisémites », a indiqué à Bild Wolfgag Krach, le rédacteur en chef du Süddeutsche Zeitung.

L’image « a donné lieu a des débats au sein même de l’équipe de rédaction du journal », a ajouté Krach.

« En dépit des intentions du caricaturiste, chacun peut comprendre un dessin différemment. Il n'est pas choquant de voir ici de l’antisémitisme », a-t-il conclu.



Louis Chassagne

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article