Egypte : Second mandat pour Abdel Fattah Al-Sissi

02 avril 2018

Le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi a été réélu pour un second mandat avec 97,08% des voix validées, soit près de 22 millions de voix. Lors d’une conférence de presse, le président de l’autorité Lachine Ibrahim a annoncé que le taux de participation a été de 41,5%, en deçà des espérances du gouvernement.

 

Aucun suspense n’entourait les élections présidentielles égyptiennes. Après les trois jours de scrutin du 26 au 28 mars, les premiers résultats provisoires plaçaient déjà le président sortant en tête face à son rival Moussa Mostafa Moussa.

L’unique véritable enjeu de cette élection était d’égaler le taux de participation à ceux des élections de 2014 qui avait été de 47%. Pour y parvenir, les autorités avaient annoncé lors du dernier jour de scrutin que les abstentionnistes seraient sanctionnés par un amende. De plus, le premier ministre Chérif Ismail avait incité les électeurs à voter en rappelant que c’était « un droit constitutionnel et un devoir pour la nation de tous les citoyens ».

L’incitation allait jusqu’à la diffusion de chant patriotiques à la télévision et même dans les rues. Devant certains bureau de vote, des repas et collations gratuites étaient même offertes à ceux qui se rendaient aux urnes. Tout était mis en place pour pousser les Egyptiens à aller voter. Malheureusement, toutes ces incitations n’ont pas été à la hauteur des attentes du gouvernement.

Abdel Fattah Al-Sissi avait destitué en 2013 le président islamiste Mohamed Morsi puis mené une répression impitoyable contre ses partisans. Lors des élections organisée l’année suivante, l’ancien chef de l’armé avait obtenu 96,9% des suffrages.

 

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article