E3: que retenir du rendez-vous mondial des gamers ?

13 juin 2019

L’E3 a pris fin aujourd’hui à Los Angeles. Le salon de jeux-vidéos le plus populaire du monde a fermé ses portes après cinq jours d’annonces et de surprises. Il est donc temps de faire le point sur l’édition de cette année, année de transition entre l’actuelle génération de consoles et la prochaine, prévue en 2020.

Cette année était un peu spéciale, à commencer par l’absence de Sony, inventeur de la légendaire PlayStation, qui a décidé de bouder l’évènement, préparant ses plans pour sa prochaine PS5. Cela laissait un boulevard de prestige à Microsoft, son éternel rival, constructeur de la XBox. Les deux entreprises étaient néanmoins dans la même position, se devant de terminer en beauté l’année 2019 (et la vie de leur console respective), tout en gardant leurs meilleurs cartes pour lancer en grande pompe leur prochaine machine.

Nintendo, de son côté, a décidé de participer au salon d’une manière très spéciale puisqu’il n'a pas fait le déplacement. Et pourtant, contrairement à Sony, cela n'a pas empêché les développeurs nippons de profiter de l’événement planétaire pour annoncer le futur de leurs plus grandes licences lors d’un Live Youtube intitulé « Nintendo Direct E3 ». Comme à leur habitude, puisque depuis quelques années « Big N » n’assure pas le show lors de conférences, suite à plusieurs déconvenues qui ont couté cher à l’entreprise nippone mais à travers une série de Direct sur Internet où ils ont la liberté et le temps de faire ce qu’ils souhaitent.

Mais l’E3 n’est pas que la réunion des plus grands constructeurs. Les développeurs et éditeurs de jeux-vidéos sont également à l’honneur. Cette année Square Enix, Ubisoft ou encore Bethesda ont dévoilé leurs plans pour le futur. Revue de détails de ce qu'il faut savoir des évènements marquants de cette édition 2019.

GOOGLE

Les deux grands sujets de cet E3 étaient d’abord évidemment la nouvelle génération de consoles mais également le Cloud Gaming. Cette nouvelle technologie permet de jouer aux jeux-vidéos sans aucun matériel, avec seulement une manette et un ordinateur ou un téléphone en guise d’écran, c’est un service qui se veut « à la Netflix » puisqu’il marche sous forme d’abonnement, et que seul la qualité de la connexion wifi de l’utilisateur permet de jouer dans de bonnes conditions. Dans cette discipline, deux entreprises sont en course pour assurer le meilleur démarrage de leur service. Il s'agit de Mircrosoft avec sa plateforme nommée « X-Cloud » et Google qui s’apprête à lancer « Stadia ». Alors que l’E3 pointe le bout de son nez et que Microsoft prépare un grand show qui servira, entre autres, à lever le voile sur son prochain service de Cloud, Google décide de prendre de court son rival et de programmer un live Youtube, moins d’une semaine avant l’ouverture du salon. Lors de celui-ci, Google annonce les principales informations sur Stadia. La formule classique sera proposée à 9,99€ par mois, le service sera disponible en novembre, et de nombreux jeux sont annoncés. Parmi eux, Assassin’s Creed Odyssey, Tom Raider, DOOM, Football Manager, Destiny 2, NBA2K, Mortal Kombat 11… De quoi faire découvrir le jeux-vidéo au plus grand nombre, à un nouveau panel de joueurs qui ne trouvent peut être pas les moyens, ou l’intérêt, d’investir 70€ dans chaque jeux qu’ils souhaitent obtenir.

XBOX

La grosse conférence qu'il ne fallait pas louper cette année était celle de Xbox. Profitant de l’absence de PlayStation, Microsoft devait s’assurer de se mettre le salon dans la poche pour la fin de vie de la Xbox One, sa dernière console.

Il a donc annoncer beaucoup de ses prochains jeux, mais également ceux d’éditeurs tiers. Le show a notamment été marqué d’une nouvelle bande annonce du très attendu Cyberpunk 2077, avec l’annonce d’un rôle joué par la star d’Hollywood Keanu Reeves, héros, entre autres, des sagas Matrix et John Wick, l’apparition de l’acteur a évidemment mit le feu dans le Microsoft Theater, et celui-ci est même monté sur scène pour annoncer la date de sortie du jeu: le 16 avril 2020.

Image associée

Xbox a également officialisé le rachat du studio Double Fine Productions, montré des premières images d’un jeu vidéo Blair Witch, basé donc sur le film d’horreur sortis en 1999, ou encore un nouveau trailer de Gears 5, un nouveau jeu Dragon Ball, Crossfire X, Dying Light 2, Boderlands 3, Tales of Arise… Une annonce importante est celle du jeu Elden Ring, la collaboration entre Hidetaka Miyamoto, le créateur de la saga Dark Souls, et George R. Martin, auteur de la franchise Game of Thrones. Xbox termine sa conférence en parlant de sa prochaine console, intitulée pour l’instant « Project Scarlett » et en dévoilant le jeu qui lancera celle-ci, Halo Infinite, le prochain opus de la saga la plus mythique de Xbox. Une conférence à la hauteur de l’événement, mais qui nous promet surtout un E3 2020 historique.

BESTHESDA

La conférence de Bethesda de cette édition 2019 était placé sous le signe de l’excuse suite à la sortie catastrophe de leur jeu Fallout 76. Nous avons tout de même eu le droit à quelques mises à jour, mais surtout à l’annonce d’un jeu qui se révèle très intriguant, son nom est GhostWire Tokyo et nous devrons mener l’enquête suite à la disparition de la moitié de la population japonaise. L’objet de toutes les attentes était au rendez-vous : de nouvelles images de Doom Eternel, un jeu qui a mis longtemps à se dévoiler. On souhaite évidemment une bien meilleure année qu’en 2018 à ce studio qui a tant apporté à cette industrie.

UBISOFT

Le studio breton s’est fait plutôt discret cette année. Aucun Assassin’s Creed (la license fare du studio) n’était présent. Nous avons eu, tout de même, une bande annonce et du gameplay au nouveau jeu de la série des WatchDogs. Celui-ci se nommera WatchDogs Legion, se passera à Londres et nous promet un vrai renouvellement dans la license, de quoi attendre tranquillement le retour des assassins, probablement l’année prochaine.

SQUARE ENIX

Le remake de Final Fantasy VII, volet le plus culte d’une licence qui a su durer et marquer pour toujours le gaming, est en stand-by depuis bien des années, après que Square Enix l’ait annoncé en 2015 sans plus jamais en reparler. Et c’est cette année, à l’E3 que ses développeurs lèvent le voile sur la mise au gout du jour de leur oeuvre la plus connue, et elle sera en vente à partir du 3 mars 2020. Mais la conférence était également dédiée à la présentation de Marvel’s Avengers, le jeu vidéo adapté de l’univers Marvel. Un projet très attendu des fans suite au succès historique du Marvel Cinematic Univers au cinéma et notamment à Avengers: Endgame, qui est toujours en course pour devenir le plus grand succès de l’histoire du cinéma. Dans cette aventure, nous retrouverons donc la célèbre équipe de super-héros composé d’Hulk, Thor, Captain America, Iron Man, Black Widow ou encore Ant-Man. Le projet promet d’être de la même veine que le jeu d’Insomaniac Games Marvel’s Spider-Man, ce qui est évidemment une grande promesse compte tenu de la qualité de ce dernier. Aux joueurs d’en juger le 15 mai prochain.

NINTENDO

Nintendo, a, comme dit précédemment, parfaitement profité du salon mondial de Los Angeles pour dévoiler ses jeux. Leur « Nintendo Direct » aura duré 40 minutes et aura procurer beaucoup d’émotion au fans de l’entreprise derrière Mario. Commençons par celui-ci, puisque Big N a officialisé la sortie en novembre de Mario et Sonic aux Jeux Olympiques 2020 de Tokyo, une série qui dure depuis les JO de Beijing et qui est un jeu officiel de l’événement, c’est donc tout naturellement que nous retrouverons cette année encore nos plombier et hérisson préférés et tous leurs amis pratiquer différentes épreuves olympiques.

Dans cette vidéo, Nintendo a fini de révéler toutes les informations nécessaires sur leur prochain Pokémon « Epée et Bouclier », qui pour rappel est le tout premier Pokémon de la saga officiel à sortir sur Nintendo Switch.

On a pu aussi découvrir un premier vrai trailer pour le jeu Animal Crossing: New Horizons (encore une licence qui fait ses grands débuts sur Switch) et une date de sortie, le 20 mars 2020 (Nintendo s’excuse par ailleurs d’avoir annoncé le jeu un peu prématurément pour 2019).

De nouveaux combattants sont par ailleurs à compter dans le jeu crossover Super Smash Bros Ultimate. Pour rappel, il sagit d’un jeu de combat qui réunit tous les plus grands héros du jeu-vidéo (Mario, Pikachu, Sonic, Pac-Man…), et à chaque sortie du nouvel épisode les fans sont tous aussi impatients de découvrir qui viendra s’ajouter au « roster » du jeu. Pour cette opus, Nintendo a été vicieux, car en plus des 80 personnages disponibles à l’achat, certains doivent être achetés séparément et sont annoncés au fur et à mesure. On aura donc l’opportunité de jouer Banjo et Kazooie (mythiques héros d’une série appartenant à Xbox) ainsi que le Héros de Dragon Quest (une série hyper populaire dans le monde, qui s’est vendue à plus de 50 millions d’exemplaires au Japon et dont tous les opus sont supervisés par Akira Toriyama, le papa de Dragon Ball) en automne. Enfin Nintendo nous a montré des images de Luigi’s Mansion 3, troisième volet d’une saga d’horreur, tout de même grand public, centré sur le frère de Mario. Mais la grande surprise de ce direct ne se trouve dans aucune de ces annonces. En effet, en fin de vidéo, Shinya Takahashi, directeur général de l’entreprise, annonce qu’il reste une chose à montrer. « Cette chose », c’est tout simplement les toutes premières images et l’officialisation d’un nouveau Zelda, plus particulièrement la suite du dernier épisode Zelda: Breath of the Wild, qui a été l’un des plus gros succès de Nintendo de la décennie et a mit le lancement de la Switch dans des conditions très favorables, mais c’est surtout un jeu qui a marqué l’esprit des joueurs, étant le mieux noté sur beaucoup de sites spécialisé et dont certains journalistes n’hésitent pas dire qu’il s’agit tout simplement d’un des meilleurs jeux de l’Histoire du jeux-vidéo. Nous avons donc l’officialisation qu’une suite et bel et bien prévue et en cours de développement, reste à voir si elle suivra directement les faits de Breath of the Wild ou si elle sera juste du même tonneau. En tout cas, cette information n’a pas tardé à faire le tour du monde et c’est un fait marquant de l’E3 de cette année, bien que cela se soit passé bien loin de Los Angeles.

https://www.youtube.com/watch?v=3d8PpNQhOFk&t=14s

Nintendo a donc bien réussi son pari et nous prouve que l’entreprise gère bien mieux la communication sur Internet qu’en conférence.

Victor ABOUAF

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article