Donald Trump accuse des démocrates de haïr Israël "avec une passion effrénée"


15 juillet 2019

Le président américain Donald Trump a suggéré hier à des femmes parlementaires démocrates, de "retourner d'où elles viennent », s'attirant de nombreuses critiques le qualifiant de "raciste".  

"Dire haut et fort et de manière perfide à la population des Etats-Unis, la plus grande et la plus puissante nation de la Terre, comment notre gouvernement doit être dirigé", a tweeté le président.

"Pourquoi ne retournent-elles pas dans ces endroits totalement défaillants et infestés par la criminalité dont elles viennent pour aider à les réparer", ajout-il.

Il faisait apparament référence à de jeunes élues du Congrès comme Alexandria Ocasio-Cortez de New York ou encore Ayanna Pressley du Massachusetts ou encore Rashida Tlaib du Michigan.

"Ces endroits ont vraiment besoin de votre aide, il faut y aller vite. Je suis sûr que Nancy Pelosi sera très contente de trouver rapidement des voyages gratuits", a-t-il relevé.

Trump a également affirmé dans un autre tweet, sans les nommer, que les personnes qu'il vise haïssent Israël avec une passion effrénée, semblant faire référence à Ilhan Omar et Rashida Tlaib, qui ont été récemment impliquées dans des polémiques pour des propos controversés à l'égard de l'Etat hébreu.

"C'est un tweet raciste", a affirmé le démocrate Ben Ray Lujan, l'un des plus hauts responsables hispaniques du Congrès.

"Il s'agit de citoyennes américaines élues par les électeurs des Etats-Unis d'Amérique".

Ce n'est pas la première fois que le président fait des commentaires controversés en la matière. Selon des propos rapportés début 2018, il a qualifié de "pays de merde" plusieurs nations notamment d'Afrique.

Sasha Placek

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article