Covid19 : L'épidémie toujours présente en Israël pourtant il faudra patienter pour un vaccin


19 août 2020

L’épidémie de coronavirus a déjà fait des centaines de victimes en Israël. Un bilan quoi pourrait encore s’alourdir puisque certains décès, liés à l’épidémie, dans des maisons de retraites, n’auraient pas été comptabilisés. Dans le même temps le chef de l’Institut de recherche biologique en Israël vient d’annoncer que l’élaboration d’un vaccin efficace contre le Covid19, prendrait du temps.

1 644 nouveaux cas de contamination au Covid19 ont été recensé, en 24h, en Israël. 719 personnes ont déjà succombé à l’épidémie. Un chiffre qui pourrait être revu à la hausse puisqu’une cinquantaine de décès dans des maisons de retraites n’auraient pas été comptabilisés. 

Ils seraient survenus en juillet et en août. 

Dans un communiqué, le bureau du Ministre de la Santé a assuré que ce dernier considérait cette question avec gravité. «  Il a ordonné une vérification approfondie et une présentation des résultats d'ici une semaine, ainsi que de nouvelles mesures si nécessaire », est-il également indiqué.

Pour éviter de nouvelles erreurs, le directeur général du ministère, Chezy Levy exige une meilleure organisation des professionnels du secteur. Le recensement des cas et des décès liés au coronavirus devront désormais être systématiquement signalés auprès d’une seule source qui représente tous les établissements médicaux. Elle inclut notamment les centres gériatriques qui n’avaient jusqu’alors pas encore ajouté les malades diagnostiqués au système informatisé, mis en place par les autorités sanitaires. 

"Nous vérifierons par ailleurs s'il existe d'autres incidents qui n'ont pas été communiqués", a précisé le ministère.

D’autres recherches sont toujours en cours, notamment celles d’un futur vaccin. Le chef de l’Institut de recherche biologique a tenu à préciser qu’Israël souhaitait favoriser la qualité du remède à la rapidité de la découverte : « Dès le départ, j’ai [su] que nous ne [serions] pas les premiers, et ceux qui sont apparemment meilleurs que nous, nous sommes meilleurs qu’eux dans d’autres domaines » a déclaré le spécialiste. « Je pense que notre objectif n’est pas d’être les premiers, mais d’avoir un bon vaccin pour les citoyens d’Israël ».

Les premiers essais sur l’Homme du potentiel futur vaccin seront lancés en octobre. « Nous espérons que la seconde phase finira vers la fin de l’année, [d’ici] la fin décembre », a déclaré le scientifique. « La troisième phase est beaucoup plus compliquée et prend du temps » a-t-il ajouté. 

Héloïse Versmessen

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article