Ankara : les Présidents Erdogan, Poutine et Rohani tentent de trouver un accord sur le conflit en Syrie

04 avril 2018

Les présidents turc Recep Tayyip Erdogan, russe Vladimir Poutine et iranien Hassan Rohani se sont retrouvé aujourd’hui à Ankara pour tenter de trouver un accord sur le conflit en Syrie, pays où ils se sont imposé en maîtres.

Une poignée de main échangée devant les caméras avant d’entamer les discussions au palais présidentiel à Ankara, les trois dirigeant s’étaient déjà réunis à Sotchi en novembre dernier durant un Congrès national syrien qui s’était soldé par un échec retentissant.

La quête d'un règlement du conflit syrien, qui a fait plus de 350.000 morts depuis 2011, patine. Cela vient notamment du fait des intérêts contradictoires de Moscou, Ankara et Téhéran et de divergences sur le sort du président syrien Bachar al-Assad. 

L'objectif de ce nouveau sommet est de réorganiser et de renégocier les zones d'influence, mais aussi de réfléchir à l'avenir du nord de la Syrie après le retrait des troupes américaines.

Le président américain Donald Trump a en effet annoncé hier qu'il souhaitait retirer les militaires américains déployés en Syrie dans le cadre de la lutte contre le groupe Etat islamique.

Ce retrait des Etats-Unis laisserait les mains libres à la Turquie, la Russie et l'Iran, qui dominent désormais le jeu sur le terrain. 

Grâce au soutien de Moscou et Téhéran, le régime d'Assad a réussi à reprendre plus de la moitié du territoire syrien. 

Le représentant spécial du Kremlin pour la Syrie Alexandre Lavrentiev a estimé que l'armée syrienne devrait reprendre aux rebelles le contrôle total de la Ghouta orientale d’ici une bonne semaine. 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article