Allemagne: Une jeune juive de 14 ans violée et tuée par 2 réfugiés irakien et turc.

07 juin 2018

Une jeune fille juive de 14 ans a été retrouvée morte jeudi près de la ville allemande de Wiesbaden, et la police a déclaré que deux demandeurs d’asile, l’un irakien et l’autre turc, l’auraient violée et assassinée.

Susanna F. avait disparu il y a deux semaines. Jeudi, à la suite de la découverte de son corps, la police a publié un communiqué confirmant qu’elle avait été violée, tuée et enterrée dans la nuit du 22 mai.

La communauté juive de Mayence, en Allemagne, a réagi avec émotion et horreur à la nouvelle qu’une jeune fille de 14 ans de la communauté a été retrouvée morte jeudi près de la ville de Wiesbaden.

« Je suis aussi choqué, triste et consterné par la mort violente de Susanna qu’on peut l’être », a déclaré le rabbin Aharon Ran Vernikovsky, qui dirige la communauté juive de Mayence. « Je suis choqué et sans voix », a-t-il confié à l’hebdomadaire Juedische Allgemeine, ajoutant que la communauté fera tout ce qui est en son pouvoir pour aider et soutenir sa famille.

Le cas de Susanna F. préoccupe les médias allemands depuis plusieurs jours. La nouvelle de la découverte de son corps jeudi et la confirmation par la police qu’elle a été violée et assassinée, prétendument par deux demandeurs d’asile musulmans, ont fait la une des journaux du pays, bien que la plupart des journaux n’aient pas mentionné au départ le fait qu’elle était juive.

Jeudi après-midi, le Conseil central des Juifs d’Allemagne a confirmé que la victime était juive et a exprimé ses condoléances à ses amis et à sa famille.

« Une jeune vie s’est achevée d’une manière horrible », peut-on lire dans le communiqué. « Nos plus sincères condoléances vont à la famille et aux amis. Susanna était membre de la communauté juive de Mayence. »

Les procureurs ont indiqué jeudi que deux hommes – un Irakien de 20 ans et un citoyen turc de 35 ans, tous deux vivant dans des foyers pour demandeurs d’asile dans la ville – sont soupçonnés d’avoir violé et tué la jeune fille le soir de sa disparition. Ils pensent que les deux ont ensuite enterré son corps.

Selon la police, l’Irakien, identifié comme étant Ali Basar, semble avoir quitté précipitamment sa famille la semaine dernière pour se rendre à Erbil, en Irak, via Istanbul. 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article