Allemagne : Un Tunisien formellement accusé de fabrication "d’armes biologiques"

14 juin 2018

En Allemagne, un homme a été arrêté et incarcéré pour être fortement suspecté d’avoir préparé des armes biologiques.

Sief Allah est accusé d'avoir voulu fabriquer des "armes biologiques". Il a été arrêté mercredi dans son appartement de Cologne par les forces spéciales allemandes.

La justice allemande a expliqué qu’"à partir de mi-mai, Sief Allah a commencé à se procurer l'équipement et les substances nécessaires à la fabrication de ricine. Il a notamment acheté, à une société de vente par correspondance sur internet, 1 000 graines de ricine et un moulin à café électrique". Avec ce matériel très rudimentaire, le suspect a réussi à fabriquer de la ricine, avant d’être rapidement saisie par les forces de l'ordre.

La ricine un poison végétal peu coûteux, facile à produire et considéré comme le plus toxique du règne végétal d’autant plus qu’il n’existe pas d’antidote. Il est en moyenne 6 000 fois plus puissant que le cyanure. Un dixième de grammes est suffisant pour tuer un homme de 100 kilos.

Il a été placé en garde à vue. On ne sait pas si l’homme allait passer à l’acte. Son affiliation à une organisation terroriste est également inconnue.

Cette affaire n’est pas sans en rappeler une autre. En mai, les autorités françaises avaient déjoué un attentat à l'explosif ou à la ricine prévu à Paris. Un Égyptien de 20 ans avait alors été arrêté et incarcéré.

Caroline Bardot

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article