Ahed Tamimi devrait être libérée dans les jours à venir selon sa famille

26 juillet 2018

Tout le monde en Israël et parmi les Palestiniens se souvient d’Ahed Tamimi.

En décembre Ahed Tamimi apparaissait dans une vidéo en train d’agresser physiquement des soldats israéliens. Leur donnant des coups de pieds, des coups de poings. Interpellée à la suite de ces évènements, et placée en détention provisoire avec sa mère et sa cousine, son procès a eu lieu en mars et l’avait condamnée à 8 mois de prison, plaçant la date de libération à juillet.


 Aucune source officielle n’a communiqué là-dessus, mais Ahed Tamimi devrait être libérée dans les jours à venir, selon son entourage.

L’activiste palestinienne de 17 ans avait été filmée dans une vidéo devenue virale, en train de frapper 2 soldats Israéliens devant la maison familiale en décembre dernier.

Sa mère Narimane ainsi que sa cousine Nour apparaissent également dans la vidéo.

 

La jeune fille avait alors été condamnée à 8 mois de prison et 5000 shekels (1 166€) d’amende après avoir accepté de « plaider coupable » avec un tribunal militaire israélien.

Sa mère, en détention pour la même affaire, a écopé de la même peine de prison, et d’une amende de 6000 shekels (1400€).

Quant à la cousine d’Ahed Tamimi, 16 jours de prison avait été fixés, et déjà couvert par la détention préventive, ainsi qu’une amende de 2000 shekels, soit 470€.

L’action de la jeune femme a fait d’elle une véritable figure de la lutte palestinienne. Si bien qu’un portrait géant d’Ahed Tamimi a été peint par Jorit Agoch, artiste italien, sur le mur séparant Israël et la Cisjordanie. L’oeuvre était quasiment achevée hier.

Après leur libération, les deux femmes ont prévu de tenir une conférence de presse dans leur ville natale, toujours selon leur famille.

Daniel Jacomella

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article