500 rabbins et dirigeants juifs du monde entier se mobilisent pour le climat.


16 janvier 2020

Des rabbins et des dirigeants de tous bords religieux et plusieurs pays comme les Etats-Unis, le Canada, Israël et le Brésil ont signe une lettre publiée ce mois-ci concernant l’environnement et surtout le climat.

Cette lettre a été organisée par un rabbin américain, leader du mouvement Jewish Renewal. Il est également le fondateur et le directeur du Centre Shalom, un groupe juif qui cherche à créer un monde de paix, de justice, de guérison pour la Terre et de respect pour l’interconnexion à toute vie.

La lettre appelle à la participation des volontaires pour aider l’environnement et provoquer des changements politiques ainsi que d’aider et accueillir les réfugiés victimes de catastrophes naturelles.

On peut lire dans sa missive : « Nos enfants et petits-enfants risquent une profonde détresse et la mort si nous n’agissons pas […] Pour la première fois dans l’histoire de l’Humanité, nous nous dirigeons vers une destruction de la vie sur Terre par l’action humaine, c’est-à-dire par l’utilisation constante de combustibles fossiles ».  

Israël a peu d'impact sur la planète, mais le petit pays tente de réduire la pollution et est champion en utilisation de l'eau. 

Selon le dernier rapport du WWF, la côte de Tel-Aviv est la troisième plus touchée par la pollution plastique du pourtour méditerranéen, après la Cilicie turque et la région de Barcelone, avec une masse moyenne de 21 kilos de déchets plastiques par kilomètre de littoral. Les activistes locaux, à l’instar de Maya Jacobs, dirigeante de l’ONG Zalul en Israël, espère que ces chiffres interpelleront les politiques ainsi que l’opinion publique. L’Etat hébreu est le deuxième plus grand consommateur d’ustensiles plastiques à usage unique au monde, derrière les Etats-Unis, malgré une population 37 fois moindre.

Matéo Le Duc

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article